Maniaques

⮕ Offre Flash : avec notre code promo

Comment nettoyer une piscine verte ? Le guide complet

Vous est-il déjà arrivé de retrouver votre piscine toute verte en revenant de vacances ou à la sortie de l’hiver ? On vous rassure tout de suite : vous n’êtes pas le seul ! Beaucoup plus fréquente qu’on ne le croit, cette situation est généralement due à la prolifération d’algues, qui se développent en réponse à un déséquilibre chimique de l’eau.

nettoyer-une-piscine-verte

Mais heureusement, il existe quelques astuces relativement simples qui vous permettront de retrouver une eau cristalline en seulement quelques jours. Votre piscine est verte ? Lisez cet article et suivez nos conseils !

Les étapes préliminaires

Si l’ampleur de la tâche peut sembler immense au premier abord, ne vous inquiétez pas : rattraper une piscine verte est relativement facile, pour peu que l’on applique la bonne méthode.

Voici donc les premières étapes à mettre en œuvre afin de bien préparer votre piscine verte au traitement choc, que nous vous présenterons dans la suite de cet article.

Analyser l'eau de votre piscine verte

L’analyse de l’eau est une étape indispensable pour nettoyer une piscine verte de façon efficace, puisqu’elle vous permettra de choisir le traitement le plus adapté à votre problème. Une eau parfaitement équilibrée est d’ailleurs un critère essentiel pour garantir l’efficacité du traitement choc au chlore.

Pour procéder à l’analyse, rien de plus simple : il suffit de vous équiper d’un testeur électronique, de bandelettes d’analyses ou encore d’une trousse d’analyse liquide. Le choix du modèle importe peu : sachez simplement que les testeurs digitaux sont plus précis, mais également plus onéreux que les modèles manuels. Si vous cherchez une solution pratique et économique, un testeur manuel fera donc parfaitement l’affaire !

En suivant les instructions indiquées sur la notice, vérifiez ensuite les 3 paramètres suivants :

  • Le pH (potentiel Hydrogène) : il permet de contrôler le niveau d’acidité de l’eau. Si vous traitez votre piscine au chlore, le taux de pH doit se situer entre 7.0 et 7.4. Pour un traitement au brome, il peut être légèrement plus élevé : entre 7.2 et 7.6.
  • Le TH (Titre Hydrotimétrique) : cette mesure donne une indication sur la dureté de l’eau (sa teneur en calcaire). Elle doit être comprise entre 10 °f et 20 °f, ou entre 100 ppm et 200 ppm selon l’unité de mesure de votre appareil.
  • Le TAC (Titre Alcalimétrique Complet) : il indique le pouvoir tampon de l’eau, c’est-à-dire sa capacité à limiter les variations de pH. Un bon TAC se situe entre général entre 8 °f (80 ppm) et 12 °f (120 ppm).
testeur-piscine-verte

Après avoir analysé l’eau de votre piscine, vous pouvez ensuite effectuer les éventuels ajustements nécessaires en utilisant les produits adéquats.

Nettoyer les algues et les débris de votre piscine verte

Avant de procéder à un traitement choc, nous vous conseillons vivement d’effectuer un premier nettoyage « en surface » de votre piscine. Rien de bien compliqué à ce stade, si ce n’est un peu d’huile de coude pour parvenir à décrocher les algues !

À l’aide d’un balai-brosse pour piscine, commencez par frotter le fond du bassin, les marches et les parois, en insistant bien au niveau de la ligne d’eau. Vous pouvez bien sûr utiliser un robot piscine ou un aspirateur piscine pour vous faciliter la tâche, mais un nettoyage manuel est souvent nécessaire pour frotter les angles et venir à bout des tâches difficiles.

Ramassez ensuite les algues en suspension à l’aide d’une épuisette, ainsi que tous les débris qui auraient pu se déposer au fond (feuilles, insectes, débris organiques…). Cette étape est particulièrement importante lorsque vous nettoyez votre piscine à la sortie de l’hivernage. Car même avec une bâche, on est parfois surpris de tout ce qui se dépose au fond du bassin pendant l’hiver !

Le traitement choc au chlore

Venons-en maintenant à l’étape la plus importante pour venir à bout d’une piscine toute verte : la chloration choc. Particulièrement efficace, ce traitement est à utiliser en dernier recours, si le simple rééquilibrage de l’eau n’a pas suffi à lui redonner son aspect cristallin. Cette méthode permet par ailleurs d’éviter une vidange complète de la piscine, qui consomme énormément d’eau et d’énergie.

De façon concrète, le traitement choc au chlore consiste à élever fortement le taux de chlore de la piscine afin d’éliminer toutes les impuretés qui s’y trouvent. Mais ne vous laissez pas intimider par ce nom un peu barbare ! Ce traitement est en réalité très simple à mettre en œuvre, et nécessite seulement de prendre quelques précautions.

En premier lieu, commencez par définir le type de produit à utiliser, en fonction de la façon dont vous traitez habituellement votre piscine : chlore choc pour un traitement au chlore, brome choc pour un traitement au brome et oxygène actif pour un traitement au PHMB.

traitement-choc-chlore

Le dosage est également essentiel, et dépend généralement du produit utilisé : nous vous conseillons de vous référer à la notice pour connaître la quantité de produits à utiliser par mètre cube d’eau. Et si vous n’avez plus vos cours de maths en tête, voici un petit rappel pour calculer le volume de votre piscine :

  • Pour une piscine rectangulaire, le nombre de mètres cubes d’eau est égal à : longueur x largeur x hauteur d’eau moyenne.
  • Pour une piscine ronde : rayon x rayon x hauteur d’eau moyenne x Pi.
  • Pour une piscine ovale : longueur x largeur x hauteur d’eau moyenne x 0,89.

Un dernier conseil : qu’il s’agisse de chlore choc en poudre, en granules ou en galets, ne placez pas votre produit directement dans les skimmers ! Le mélange du chlore choc et du chlore lent peut en effet créer une réaction chimique dangereuse en dégageant un gaz mortel. Évitez également de verser le chlore directement dans la piscine, au risque d’endommager le liner. La meilleure solution consiste à prédissoudre le chlore choc dans un sceau, puis à verser ce mélange dans votre piscine.

Et pour garantir l’efficacité du traitement choc, pensez à activer la filtration en continu pendant toute la durée du traitement (de 48 à 72 heures). Si vous la coupez ne serait-ce que momentanément durant ce délai, vous n’aurez plus qu’à tout recommencer !

Nos derniers conseils pour entretenir votre piscine

Trois jours après avoir effectué le traitement choc, votre piscine devrait avoir retrouvé une eau bleue et transparente. Si elle est encore un peu trouble, vous pouvez néanmoins utiliser un floculant, qui permettra d’éliminer les derniers résidus et de rendre à votre eau son aspect cristallin.

Si votre piscine est équipée d’un filtre à sable, veillez pour finir à effectuer un contre-lavage du filtre, et réajustez si besoin le niveau de l’eau (la ligne d’eau doit se situer aux 2/3 de l’ouverture des skimmers). Et voilà, vous n’avez plus qu’à profiter de votre piscine !

Laisser un commentaire